IFENUTRITION

Perte de poids

Habitudes-favorables-diabete-type-2

5 habitudes de vie favorables au diabète du type 2

Savez vous qu’en espace de 5ans la prévalence du diabète de type 2 a quadruplé au Bénin passant de 3% (Mbanya et al., 2010) à 12,4% (STEPSwise OMS 2015) ?
Le diabète fait partie des 4 maladies non transmissibles prioritaires.  
Elle se caractérise par une glycémie à jeun supérieure à 1,26g/l et peut évoluer en altérant gravement le fonctionnement de l’organisme. L’hyperglycémie, conséquence courante d’un diabète non maîtrisé, peut, au fil du temps, provoquer de graves lésions cardiaques, vasculaires, oculaires, rénales , nerveuses et causer des décès prématurés (Rapport Mondiale de l’OMS). Ces conséquences affectent non seulement le malade mais aussi la famille qui en fait les frais, séjours à l’hôpital, épuisement psychologiques, angoisses et de dépenses. 
Dans un contexte ou il n’existe pas encore d’assurance maladie pour les couches vulnérables, la prise en charge des personnes souffrantes de ce mal est délicate et très couteuse.
Parmi les facteurs associés à la survenue de cette maladie, plusieurs dépendent du mode de vie et de l’alimentation. Je vous emmène à la découverte de 5 habitudes de vie favorables à la survenue du diabète de type 2. 

Sédentarité ou le fait de ne pratiquer aucune activité physique régulière

Elle favorise l’obésité qui a son tour entraine une insulino-résistance. Cette dernière entraine une hyperglycémie caractéristique première du diabète de type 2. Il est bénéfique de pratiquer une activité physique en moyenne 03 fois par semaine. L’activité physique augmente l’efficacité de l’insuline produite par l’organisme, réduit l’adiposité viscérale (tour de taille) et préserve la santé cardiovasculaire. Si vous êtes sédentaires vous multipliez vos chances de faire la maladie. 

Surconsommation alimentaire

Chaque individu en fonction de ses paramètres biologiques âge, sexe, dépenses énergétiques a besoin d’un apport alimentaire  moyen quotidien pour assurer ses tâches quotidiennes et être en bonne santé. Lorsque les apports alimentaires dépassent de loin ce dont a besoin l’organisme cela expose l’individu au diabète de type 2. La consommation des aliments très énergétiques, riches en gras saturés et trans, des sodas peuvent rapidement déséquilibrer la balance apports /besoins et créer un surpoids ou une obésité. Le surpoids et l’obésité sont des facteurs favorisants le diabète de type 2. 

Consommation d’alcool 

Si consommer de l’alcool régulièrement fait partie de vos habitudes alimentaires vous avez des risques de faire un diabète de type 2. L’alcool favorise l’accumulation des graisses autour des viscères, participe à l’augmentation du tour de taille et à insulino-résistance (Inefficacité de l’insuline produite par l’organisme). Un tour de taille élevé (94cm chez l’homme et 80 cm chez la femme) est un facteur de risque de plusieurs maladies non transmissibles dont le diabète.  

Alimentation fortement déséquilibrée avec une absence de fruits et légumes 

les fruits et légumes sont des aliments protecteurs, ils sont faibles en énergie contiennent des vitamines, minéraux et des fibres qui participent à réguler les taux de glycémie et à prévenir l’obésité.  Lorsqu’ils sont absents de la diète, leur place est compensée par des aliments glucidiques plus énergétiques et souvent cause d’obésité.  

Consommation de tabac 

De nombreuses études scientifiques démontrent une corrélation entre la consommation du tabac et le diabète de type 2. En effet le tabagisme actif, accroît le risque de diabète de type 2, le risque le plus élevé concernant les gros fumeurs. Le risque reste élevé environ dix ans après le sevrage tabagique, régressant plus rapidement chez les petits fumeurs.  

Le diabète reste une maladie handicapante pour toute la communauté. Les mesures hygiéno-diététiques observées en cas de diabète sont les mêmes qui doivent être observées pour la prévention. N’attendez pas d’en souffrir avant de changer vos comportements alimentaires. Le meilleur moyen d’y échapper reste la prévention. Prenez soin de vous et de vos proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *